Une norme européenne en cours de développement pour les e-cigarettes

La cigarette électronique (ou e-cigarette) est un moyen de sevrage tabagique. Elle est également utilisée comme substitut à la cigarette classique, pour laquelle il a été  scientifiquement prouvé qu’elle nuit à la santé.

Composition et principe

Les cigarettes électroniques existent en différents types. Toutes sont composées de trois éléments  principaux : la batterie, la cartouche contenant l’e-liquide et l’atomiseur. Dans certains modèles, la cartouche et l’atomiseur ne forment qu’un seul composant. L’aspiration par l’embout  ou la pression d’un bouton déclenche le chauffage de la résistance qui se trouve dans l’atomiseur. L’e-liquide présent dans la cartouche s’évapore et est inhalé par l’utilisateur.

La base de l’e-liquide est constituée de propylène glycol et/ou de glycérine végétale, qui créent une fumée visible au moment où ils s’évaporent. L’e-liquide contient également de l’eau, des arômes et éventuellement de la nicotine. La palette d'arômes disponibles est très large: menthe, chocolat, café, vanille etc.

Avantages et risques de la cigarette électronique

Les avis divergent quant aux avantages et aux risques de la cigarette électronique. Selon un avis publié en 2013 par le Conseil Supérieur belge de la Santé il faudrait poursuivre les recherches pour en identifier les effets sur la santé (liés notamment à la présence de substances toxiques en faibles concentrations).

Les résultats des différentes études à ce sujet sont parfois contradictoires. Il existe néanmoins un consensus pour considérer la cigarette électronique comme étant moins toxique ou cancérigène que la cigarette classique, vu qu’aucun produit de combustion n’est inhalé lors de son utilisation.

Une expérience récente menée par l'Université Catholique de Louvain montre que la cigarette électronique constitue une alternative efficace à la cigarette classique pour fumer moins ou même arrêter complètement de fumer. A ce propos, les chercheurs plaident en faveur de l’autorisation de l'e-cigarette avec nicotine sur le marché belge.

Jusqu'à présent, les e-cigarettes de ce type sont considérées en Belgique comme des médicaments et sont donc soumises à la législation pharmaceutique.

Création d’un nouveau CEN/TC pour l’e-cigarette

Vu que le marché des cigarettes électroniques est en pleine expansion, il est important de protéger la santé et la sécurité du consommateur. A ce jour il n’existe toutefois aucune norme européenne relative aux cigarettes électroniques et aux e-liquides.

Pour cette raison, le Comité Européen de Normalisation (CEN) a créé en janvier 2015 un nouveau comité technique, CEN/TC 437 ‘Electronic cigarettes and e-liquids’. Cette commission développera des normes européennes spécifiant des exigences de sécurité et des méthodes d’analyses pour les e-cigarettes et e-liquides.

Si vous êtes intéressés à participer à cette nouvelle commission, n’hésitez pas à nous contacter.